Un divan en Provence

Corinne Vera

Walk-ThérapieWalk Thérapie

Le neuropsychiatre Boris Cyrulnik résume la walk thérapie ainsi : “L’action, l’affection et la mentalisation (processus par lequel nos émotions sont transformées en pensées) sont nos tranquillisants naturels prescrits lors d’une marche.”

La marche est thérapeutique en soi. Elle est aussi un outil que l’on peut adapter à la psychothérapie. Apparue depuis une dizaine d’année aux Etats-Unis, la thérapie par la marche transforme les espaces verts en cabinet. Le psy marche à côté du patient.

La marche thérapeutique est une thérapie basée sur la parole et sur le corps : le mouvement est l’ outil principal, visant à dans une circularité soma-psyché. Il s’agit d’inclure le mouvement à la parole.

Marcher côte à côte est un aménagement thérapeutique qui reprend le face en face des fauteuils avec la possibilité de tourner le regard vers le psychanalyste pour trouver un appui mais sans exclure la technique du divan avec un hors du champs du regard. La position n’est plus allongée et le corps n’est plus autant supporté, le mouvement lié à la marche accentuant appui et séparations. Il s’agit d’inclure le mouvement à la parole.

L’alternance bi-latérale permet de faire de la marche un outil adapté au symptômes liés à l’angoisse ou au trauma. Le travail sur la respiration permet de travailler en cohérence cardiaque. L’espace extérieur est utilisé comme enveloppe psychique, stimulant tous les sens.